Reconversion professionnelle

#1 Le Bilan de Compétences

Après une grande et longue remise en question professionnelle, j’ai pris le temps de mettre à plat ce que je ne voulais plus et je me suis attardée sur mes rêves à réaliser.

Afin de m’aider, j’ai décidé de faire appel à une professionnelle pour avoir un regard extérieur qui pourrait m’aider à extérioriser mes compétences, mes valeurs humaines et professionnelles.

J’ai donc pris contact avec un cabinet privé et j’ai été accueilli dans un cadre réconfortant pour passer, comme on me l’a expliqué, un moment pour moi.

D’un point de vu pratique sachez qu’un bilan de compétences peut être financé par votre compte de formation, avec ou sans accord de votre employeur. Il vous appartient totalement de faire ce point pour avancer professionnellement.

Pour connaitre vos droits il suffit de vous créer un compte sur le site mon compte d’activité du gouvernement.

Suite à cela j’ai passé plusieurs étapes et finalement c’est moi qui ai appris à me valoriser et à me rendre compte du nombre de compétences que je possédais.

Première partie le test IRMR ! pour mettre en avant mes intérêts, mes motivations et mes valeurs dans le monde du travail

Modèle RIASEC

Ce test s’appuie sur le modèle RIASEC (voir schéma ci contre), qui identifies 6 personnalités dans le monde du travail :

  • Réaliste : Personne qui réalise des tâches concrètes
  • Investigateur : Personne qui s’appui sur des connaissances théoriques pour agir.
  • Artiste : Personne qui s’exprime avec sa créativité.
  • Social : Personne qui souhaite exercer en lien avec d’autres individus.
  • Entreprenant : Personne qui influence les autres et qui vend des idées ou des produits.
  • Conventionnel : Personne qui aime se conformer à des règles précises.

Une fois les résultats analysés ils ont révélé un triangle des personnalités dominantes à prendre en considération par ordre croissant.

J’ai pu visualiser mon profil de métier mais aussi mes valeurs professionnelles et dans quel milieu je m’épanouirai le mieux.

Seconde partie: réaliser un catalogue de compétences

Dans le même temps j’ai établi un catalogue de mes compétences qui sont beaucoup plus nombreuses que je ne pouvais le percevoir,j’en ajoute encore aujourd’hui . On m’a appris lors de mon bilan à les distinguer en quatre catégories:

  • compétences théoriques :celles que vous avez acquise à l’école ou en formation
  • compétences pratiques: celles que l’on apprend lors de nos expériences qui sont dans l’utilisation de notre travail au quotidien
  • compétences sociales: ce sont nos interactions avec les autres
  • compétences cognitives : celles qui traduisent notre façon de penser de ressentir

Une fois ce catalogue structuré je l’ai rempli avec toutes mes expériences vécues. C’est à dire:

  • en formation scolaire ou au travail ,
  • dans mes passe-temps (même ceux de mon enfance)
  • mais aussi en tant qu’autodidacte.

Et suite à cela j’ai évalué mon niveau (Junior, autonome, confirmé,expert) et mon degré de motivation face à chacune de ces compétences (j’aime, je n’aime pas ou indifférence).

Ce travail est long et demande beaucoup de lâché prise car toutes les situations vécues valent la peine d’être notées dans ce catalogue pour arriver à se rendre compte de sa valeur, et cela ne sera jamais perdu!

De soi vers son métier

Une fois ces deux grandes étapes mise en place j’ai pu commencer à envisager quel métier serait en adéquation avec moi.

Mon modèle RIASEC m’a diagnostiquée Réaliste avec un intérêt pour les travaux manuels , Sociales car attirée par les métiers d’aide , d’accompagnement et de formation, Artiste pour mon attirance particulière à l’esthétique.

Alors à partir d’ici j’ai eu accès à des listes de métiers et la grande liberté d’en choisir et de commencer mes investigations,c’est à dire d’aller à la rencontre de professionnel pour me confronter aux difficultés et me projeter dans l’environment ambiant.

Mes choix ce sont portés vers trois métiers (en cliquant sur chacun vous retrouverez une fiche métier si cela vous intéresse) :

Aprés avoir réalisé des enquêtes métiers, c’est à dire que j’ai rencontré des centres de formations et des personnes qui font ces métiers, j’ai choisi de devenir Modéliste.

Voici donc comment a débuté mon nouveau projet professionnel.

Photo prise par Marilyne DOULIN fleurs en papier Upcycling

Si vous souhaiter suivre l'actualité de mon Blog: